l'antre de shetty

Illustrations, strips, croquis... Un peu de tout, pour tous les gouts

25 juillet 2006

la suite de mes textes. j'ai la flemme de reposter les autres dsl n_n""

" Je suis Ruran du clan NoireRoche. Bienvenue, Ogwen. "

L’autre lui serra la main, visiblement gêné du fait que le visage de Ruran était totalement inexpressif. Shetaya avança à son tour, se demandant si le ‘serrage de main’ était universel. Elle se contenta de lui adresser un salut de la tête.

" Je suis Shetaya. Bienvenue parmi nous.

-- Merci… "

Et m****, il détaillait sa tenue, la déshabillant du regard. Elle amorça un geste en direction de sa ceinture mais un regard de Ruran la dissuada de sortir une arme. Elle ne put cependant s’empêcher de lui lancer un regard noir, et sortit de la clairière à grands pas, s’enfoncant dans la forêt. Ruran la rejoignit peu après.

" Tu es susceptible, il n’a rien fait.

-- Je ne lui fait pas vraiment confiance.

-- Et moi pas du tout. Mais Auréa s’entend très bien avec lui…

-- Elle est trop naïve. "

Le démon soupira.

" Bon, je vais la chercher, et je vous ramène.

-- On saura bien rentrer toutes seules, merci.

-- … "

Il disparut quelques minutes et revient avec Auréa qui, folle de joie, avait une totale confiance en Ogwen.

" Tu devrais te méfier Réa. On ne sais rien d’eux…

-- Mais il est tellement gentil ! Et doux !

-- C’est une apparence… Allez, on rentre. "

An 1052, 8eme lune, 2eme jour.

Shetaya s’étira, enlevant d‘un geste la couverture qui l’enveloppait, et sortit en chemise sur le balcon. Dans l’air chaud du matin, elle pouvait voir de sa chambre dans l’auberge l’animation de la place en dessous. Elle compta machinalement : 27 Nohogari et 25 Korgaans. Le nombre d’etrangers augmentait presque à vue d’œil d’elfe depuis qu’un accord commercial avait été passé avec eux.

La jeune hybride fourra un doigt dans son oreille pointue. Aujourd’hui ne serait pas un jour banal, son intuition le lui criait.Elle prit un bain et s’habilla rapidement, avant de descendre le grand escalier de pierre qui menait à la salle de la taverne, dejà bruyante malgrés l’heure matinale. Elle commanda une tranche de pain et une chope d’hydromel, et s’installa comme à son habitude, les pieds sur la table.Ruran fit son entrée dans la salle alors qu’elle vidait sa troisieme chope. Elle le salua de la main, et le demon rejoignit l’hybride. La jeune fille remarqua à son visage qu’il avait dût sentir lui aussile changement dans l’air. Mauvais signe. Il ne voulait pas lui parler dans la salle, aussi elle laissa 2 pièces d’argent sur la table et le préceda au dehors.

" tu as senti ?

--Hn. Toi aussi.

--Oui. Tu as vu Auréa ?

--Elle est avec Tory au lac, sa mère aussi s’inquiète. "

L’elfe fronça les sourcils.

" Allons la rejoindre. "

Elle s’en fut chercher sa monture aux ecuries, payant la pièce de bronze que coûtait le fourrage, en grommelant.

" Même le prix des charognes pour les bêtes a baissé.Ca ne vient plus de notre monde mais duleur.

--Oui. Nous en sommes devenus complètement… dépendants. "

La jeune femme s’installa sur sa wyverne et la fit décolleren vitesse : elle avait hâte de s’assurer qu’Auréa allait bien. Ils arrivèrent au lac après quelques minutes de vol, et se posèrent sur la plage qui appartenait à la meute de leur amie. Ils saluèrent de loin quelques louveteaux qu’ils connaissaient, en leur demandant où se trouvait Auréa.

" Elle est près de l’île, elle nage avec Ogwen et Tory ! "

Les pupilles de Shetaya s’agrandirent, et ses yeux semblèrent encore plus noirs qu’à l’habitude. Elle se dirigea vers l’eau et y entra rapidement, puis se mit à nager vers l’îlot au centre du lac. Ruran resta sur la plage, à bavarder avec les louveteaux. Apparemment, ils voyaient beaucoup les Nohogari ces temps-ci, bien trop à son goût.

Shetaya rejoignit la rive de l’île, et tendit son oreille d’elfe. Son ouïe très fine lui etait souvent d’un grand secours. Des rires et des cris d’enfant, un peu plus loin au sud. Elle longea la plage dans cette direction, jusqu’à apercevoir trois personnes s’ebattant dans l’eau peu profonde.

Auréa, sa sœur Tory, et Ogwen. C’etait pourtant vrai qu’il inspirait confiance. Mais l’hybride conservait de la mefiance à l’egard de ce peuple. Elle s’approcha du groupe, Auréa l’avait sentie venir.

" Shetty ! Salut ! Tu bosses pas aujourd’hui ?

--Salut Réa. Non, j’ai fini mon contrat hier, je prends un jour de repos. Bonjour Tory !

--‘jour Shetty ! Tu viens jouer ? Ogwen sait pas nager, je lui apprends !

--Non, je ne reste pas, desolée… "

voila la suite tout bientot! et des dessins aussi normalement! et un meilleur moral pour tout le monde j'espere! bizoo

Posté par shetaya à 22:45 - Bafouilles [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire